Skip Navigation LinksAccueil > Regards d'experts > responsable-formation > Les clés pour décrypter la certification CléA

Flash Demos : Les clés pour décrypter la certification CléA

​​CléA est un ovni atterri sur la planète formation en 2015. Cette nouvelle certification atteste de compétences et de savoirs de base, quel que soit le métier ou le secteur d’activité. Inscrite dans la loi du 5 mars 2014 relative à la formation, la certification est éligible au CPF, mais pas seulement. Explications.
​​​​​
La certification CléA atteste de compétences et savoirs de base dans 7 domaines : s’exprimer en français, calculer et raisonner, utiliser un ordinateur, respecter les règles et travailler en équipe, travailler seul et prendre des initiatives, avoir l’envie d’apprendre et enfin maîtriser les règles de base (hygiène, sécurité, environnement).

Un référentiel unique pour tous…


C’est la première certification interprofessionnelle élaborée par les partenaires sociaux pour tous les métiers, tous les secteurs d’activité et sur tout le territoire. Un référentiel unique détaille pour les 7 domaines les résultats attendus observables et/ou mesurables ainsi que les critères d’évaluation. 

Les branches professionnelles ont la possibilité d’adapter le référentiel à leurs métiers spécifiques ce qui permet aux salariés d’obtenir plus facilement la certification à partir des activités qu’ils exercent.

… portant sur l’intégralité des 7 domaines


Pour obtenir la certification, les candidats doivent maîtriser l’ensemble des 7 domaines listés. Il ne s’agit pas d’une moyenne, chaque domaine est indépendant. En revanche, pour préparer la certification, après une première évaluation, le candidat identifie les domaines sur lesquels se perfectionner grâce à une formation. 

Éligible au CPF mais pas seulement


La certification CléA est éligible au compte personnel de formation (CPF) — code CPF 201 — pour tous les salariés et demandeurs d’emploi, quelle que soit la branche professionnelle ou encore la région. Elle peut également être financée sur le plan de formation de l’entreprise ou via une période de professionnalisation : la démarche peut ainsi se faire de concert avec l’entreprise ou bien de manière individuelle par le salarié.

Rappel : L’accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 a défini le socle de connaissances et de compétences professionnelles. La loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale l’a matérialisé. Le décret n° 2015-172 du 13 février 2015 a précisé ses modalités de mise en œuvre et a confié au comité interprofessionnel pour l’emploi et la formation (Copanef) la responsabilité de traduire ce socle en termes opérationnels. C’est cette institution qui habilite depuis 2015 les organismes comme opérateurs nationaux et régionaux de la certification CléA pour les prestations d’évaluation ou de formation.

Pour en savoir plus :

Consulter le site dédié www.certificat-clea.fr réalisé par le Copanef.

Prendre connaissance du quiz en 10 questions pour faire un premier point sur ses compétences.

Lire l’intégralité du référentiel du socle de connaissances et de compétences professionnelles.

Consulter le programme des formations proposées par Demos pour préparer la certification CléA.

Suivez aussi Sophie, experte formation, sur les réseaux sociaux.
 
27 juin 2016