Management de projet

Chef de projet et maître d’ouvrage

Qui n’a jamais confondu maître d’œuvre et maître d’ouvrage ? Les frontières entre ces deux fonctions nous paraissent toujours très floues. Pierre Bigaré, Consultant Demos en formation management de projet, nous aide à éclaircir ce mystère.

Découvrir aussi :

Réforme de la formation professionnelle

Loi Macron : Quels impacts pour la formation ?

Formateur

La qualité du Blended learning vient de l’émulsion

Formateur

Le formateur occasionnel

Vous avez dit chef de projet ! Oui, mais ou est-il ?

De nombreuses erreurs de communication sont commises à ce sujet. Il existe une réelle confusion sur la définition du poste du Chef de Projet au sein du management de projet.

Pour clarifier les choses (et selon les normes de l’AFNOR), le chef de projet au sein du MOA se dénomme « Responsable de Projet », tandis que la dénomination « Chef de Projet » se trouve réellement au sein du MOE.

Le responsable de projet dispose d’un champ de responsabilités orienté vers les aspects stratégiques du projet. Le MOA réalise l’exécution opérationnelle, le management de projet. Il vérifie que les opérations sont conformes au cahier des charges. Durant la vie du projet, toutes les décisions opérationnelles qui concernent l’exécution du projet sont gérées au travers le Comité de pilotage, en synergie avec les représentants du MOA et du MOE.

Lequel des deux est responsable de la gestion des risques ?

L’un et l’autre font de l’analyse et de la gestion des risques une véritable religion. La gestion des risques est en permanence prise en compte dans l’avancée du projet. Elle est parallèle à chaque phase et n’est jamais mise de côté.

Que se passe-t-il quand le projet est géré en interne ?

Dans certaines organisations le responsable de projet est celui qui va travailler en interne sur la mise en place de projets internes.

Il est donc amené à être à la fois MOA et MOE, ce qui rend cette fonction si complexe.

Lorsque que les deux fonctions sont cumulées par la même personne, le stratégique et l’opérationnel, il faut pouvoir revêtir la bonne casquette au bon moment durant les diverses phases de la vie du projet.

L’expérience démontre les difficultés que présente ce profil de responsabilités.

Voici quelques recommandations pour éviter ce genre de situation :

  • La personne doit bien faire la différence entre le stratégique et l’opérationnel.
  • La personne doit bien respecter les phases de la structure du projet, et s’adapter à chacune d’elles, adapter son comportement en conséquence, et s’appuyer sur une préparation et un suivi méticuleux au travers d’outils spécifiques.

Quelle que soit la personne qui le gère, la réussite d’un projet passe par ces phases :

  • Apparition et reconnaissance d’un besoin.
  • Analyse de l’opportunité du projet.
  • Analyse de faisabilité.
  • Etude détaillée / composition du cahier des charges.
    • Cela est géré par le MOA
  • Lancement et exécution.
  • Mise à disposition des Livrables auprès du MOA.
  • Clôture du projet et mise en mémoire des expériences.
    • Cela est géré par le MOE