RH

Infographie VAE : combien de diplômés ?

​42 % des démarches de validation des acquis de l’expérience (VAE) débouchent sur une certification complète. Le profil type de l’heureux diplômé ? Une diplômée, en situation d’emploi, entre 40 et 49 ans pour l’obtention d’un BTS. On zoome sur les chiffres clés de la VAE avec une infographie signée Demos et Parlons RH.

Découvrir aussi :

Responsable formation

Optimiser les achats de formation : le challenge du responsable formation

Informatique

IPv6, il est temps de migrer

RH

Rupture conventionnelle collective : deux projets de décrets

​310 000 certifications. En 2014, 25 600 personnes ont validé avec brio une certification complète via une validation des acquis de l’expérience (VAE). Ils étaient 61 300 à avoir été enregistrés comme recevables et 42 400 à s’être présentés devant un jury. Entre 2003 et 2014, ce sont 310 000 certifications, tous ministères confondus, qui ont été délivrées.

Les femmes en tête. Si l’on zoome sur les candidats reçus (1), les candidates sont en tête. Soit 67 % des heureux certifiés. 73 % des candidats reçus sont des personnes en situation d’emploi, 26 % des demandeurs d’emploi et 1 % d’inactifs. C’est la tranche d’âge de 40 à 49 ans qui se forme le plus, suivie de près par celle de 30 à 39 ans.
Rappel : il faut disposer d’au moins trois ans d’expérience, professionnelle ou associative, en rapport direct avec la certification visée pour entamer une démarche.
BTS, CAP et bac pro. Les VAE(1) visent avant tout des diplômes de niveau III (BTS), niveau IV (Bac pro) et niveau V (CAP). Seulement 2 % des démarches concernent des certifications pour les niveaux II (bac+3 et 4) et I (bac+5). Dans le top des certifications présentées, tous ministères confondus en 2012, 9 diplômes relèvent du secteur sanitaire, social et médico-social (aide-soignant, assistant de vie aux familles, éducateur spécialisé…). La dixième place est occupée par le baccalauréat professionnel secrétariat.
Côté sous. La prise en charge moyenne était en 2014 de 1319 euros pour les salariés en CDI. Ce chiffre concerne les démarches de VAE dans le cadre d’un congé individuel de formation (CIF), tous organismes paritaires collecteurs agréés (Opca). La moyenne est 1278 euros en moyenne pour un CIF-CDD.
VAE et CPF. Depuis le 5 janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) est mobilisable pour financer un accompagnement à la VAE pour toute certification inscrite au RNCP. Le CPF est un droit rattaché à chaque personne. Il est crédité lors des périodes de salariat. Il est activable lorsque pour les personnes en activité et les demandeurs d’emploi. En 2015, seuls les détenteurs d’un reliquat d’heures issu du droit individuel à la formation (DIF) pouvaient activer ce nouveau droit.
Depuis mars 2016, tous les salariés ayant travaillé à plein temps en 2015 disposent d’un crédit de 24 heures sur le CPF. Ce nombre d’heures permet de bénéficier d’un accompagnement VAE financé par un Opca.

(1) Chiffres pour le Ministère de l’Éducation nationale en 2014