Formation

Couper les cheveux en quatre

Quel paradoxe : on utilise un seul petit mot, "e-learning", pour coiffer l’offre pléthorique qui se cache derrière… Tour d’horizon des différentes catégories, du luxueux (plus souvent pour le prix que par la qualité) Serious-Game au rapid-learning.

Découvrir aussi :

Formateur

Recueillir les informations et définir des objectifs de formation

Responsable formation

Le responsable formation, vecteur de croissance et de compétitivité de l’entreprise

Certification

Virtualisation Serveur

Serious-Game

Certains sont réellement de petites perles techniques sans pour autant délaisser une vraie approche pédagogique ludique et structurée où l’attrait du jeu lève comme par magie tous les freins à l’auto-apprentissage sur son poste de travail.

Module métier

Une formation souvent très technique, centrée sur des pratiques liées à un métier, un savoir-faire, réservée à une cible très précise.

Module sur-étagère

On y retrouve l’ensemble de tous les catalogues des éditeurs de modules standards, avec les classiques modules bureautiques, modules management. Certains annoncent plusieurs milliers de modules, de quoi passer plus de temps à chercher le bon module qu’à se former !

Classe virtuelle

Ou comment recréer à distance et en “live” les interactions entre formateurs et stagiaires qui font la réussite des stages en salle.

Social learning

Argument marketing ou réelle capacité à recréer les conditions de l’apprentissage informel ? Au-delà des “like”, forums déserts et conversations de comptoir, il est rare de trouver de vraies réussites dans ce domaine, qui peine à connaître le fulgurant succès des réseaux sociaux.

E-learning coaché

La formule miracle ? Très certainement, en associant le meilleur des deux mondes, la souplesse du e-learning pour se former quand on veut, où l’on veut, et l’accompagnement humain si nécessaire à l’appropriation et à la transposition de la théorie dans son quotidien.

Rapid-learning

La formation du pauvre ? Certainement pas quand elle ne se limite pas à diffuser un PowerPoint indigeste. Avec un peu de méthode, de pédagogique et de bons outils, il est possible non seulement de produire rapidement des contenus de qualité, mais aussi de se former rapidement et efficacement.

Et la liste risque encore de s’allonger avec la très excitante annonce d’Apple qui vient de mettre les pieds dans le monde de l’éducation : http://www.apple.com/apple-events/education-january-2012/

Et vous, quel e-learning êtes-vous ?