Formateur

Formateur du mois de février

Corinne Lebret, experte en ressources humaines et avocate en droit social

"J’ai toujours aimé transmettre, que ce soit dans la posture d’avocat, de DRH, de consultante, de formatrice, d’auteure.
La formation est un lieu privilégié d’échanges, un partage d’expériences, d’interrogations, où chacun s’enrichit l’un par l’autre, rebondit, illustre la situation. Un miroir, dans lequel la plupart se retrouve dans ce que vit l’autre en entreprise. Enfin, lorsque chacun partage, en sachant que la règle est la bienveillance et la confidentialité, la parole est libre. Chacun s’y retrouve, la formation « a pris » car au-delà du programme réalisé, ce sont des professionnels qui ont pu s’exprimer et apprendre dans un contexte porteur."

Découvrir aussi :

Responsable formation

Responsable formation : Quizz sur les actions de formation

Santé au travail

Quizz sur les RPS, toutes les réponses !

Marketing

Réalité Virtuelle : quel budget pour une campagne marketing ?

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

J’ai acquis une expertise d’avocat en contentieux social de plus de 15 ans, qui nourrit toujours aujourd’hui mon activité de conseil. Puis, en tant que DRH d’une PME, j’ai pu travailler sur des projets transverses en équipe, avec les services pédagogique, financier, informatique, commercial, dans des situations diverses et un contexte de développement, la chance ! Après ce passage en entreprise, j’ai développé mon activité de consultante avec plus d’humanité et d’humilité, pour travailler dans tous secteurs, à risque parfois, auprès des DG, DRH, managers, dont la solitude m’a touchée.

A telle enseigne, que j’ai décidé d’écrire deux ouvrages RH, dont les chapitres correspondent aux  10 questions que se posent les dirigeants de PME dans la gouvernance de leur entreprise. (Voir Corinne lebret « Gestion des RH pour les TPE, PME. Le guide clé en mains » Edition AFNOR »)

Côté personnel, je suis originaire de l’Ouest de la France, j’ai quatre enfants., j’aime être avec eux et mes amis. Et je sais m’amuser, j’aime la musique, danser, voyager, marcher et faire des treks.

Qu’aimez-vous dans la formation / le conseil ?

J’aime découvrir la constitution du groupe, sa diversité et les parcours de chacun, afin d’adapter mon animation aux demandes du groupe.
Avant de travailler en entreprise, j’amenais la solution par la rigueur et proposais donc la solution.
Aujourd’hui, le conseil et la formation m’ont permis de mettre le doigt sur une autre approche qui fait ses preuves. En effet, je préfère guider mon interlocuteur ou mon stagiaire, à trouver par lui-même la solution ou la réponse, tout en étant aligné à la réglementation, (c’est mon rôle de lui rappeler). A partir de là, l’adhésion se crée naturellement.
Moralité, cette méthode est valable, aussi bien dans la formation que dans le conseil et la négociation.

Quelle est votre pédagogie préférée ?

Faire en sorte que la formation soit un lieu d’échanges constructif, équilibré où chaque stagiaire participe, est acteur de la formation. Ce qui suppose de susciter l’attention, un rythme, la réactivité, l’envie d’apprendre et de comprendre et de plus, de savoir donner la parole à tous (entre ceux qui parlent sans cesse, ceux qui n’osent pas, ceux qui n’attendent que cela……).

A chaque fois, c’est lorsque j’illustre par des exemples, des cas pratiques, des jeux de rôle, des situations de travail avérées que l’attention redouble.

Également, quand la formation leur permet de partir avec des réponses qui collent à leur situation, ils quittent la formation avec l’envie de revenir à une autre session !

Pouvez-vous nous faire part d’une anecdote qui a marqué votre dernière année d’animation ?

Je dispensais une formation en santé-sécurité sur un site de production dans les Yvelines à un Comité social et économique (CSE). Le CSE était inquiet car il avait appris que la Direction du groupe envisageait la restructuration du site sans l’avoir préalablement consultée. Cela pouvait donc affecter de façon préoccupante la situation économique et sociale de l’établissement.

Au moment, où je faisais un état des lieux de la situation, destiné à savoir si le CSE avait un intérêt ou non à exercer son droit d’alerte économique, le système d’alarme du site s’est mis à tonitruer.

Résultat : l’alerte a été donné de quitter l’établissement, tout le monde a été évacué, nous sommes restés sur le parking 1h30 à attendre dans le froid.
Coïncidence ? Je ne crois pas !
De retour, les échanges redevinrent plus posés.

Quelle philosophie de vie vous guidant au quotidien souhaitez-vous partager avec notre communauté ?

Que nous puissions commencer chaque formation avec un regard nouveau et souple, dans l’empathie, l’intelligence du cœur, en se laissant surprendre par la différence, les émotions que certains expriment…Et comment ? Tout simplement en adaptant son programme à l’équipe.

Que nous puissions accueillir certains points de vue, qui sont parfois négatifs, ou témoignent tout simplement de l’inquiétude ou encore de la froideur et savoir décoder.
Que nous puissions voir comment, il est possible dans certains cas, d’aider nos stagiaires, à dédramatiser, prendre du recul, interpréter, simplifier, changer d’attitude, manager autrement, lâcher prise.

Enfin, que nous puissions par la reformulation, le mode collaboratif, aider l’un ou plutôt le groupe, à trouver la solution, afin de créer une vraie dynamique de groupe.