Management de projet

Le journal comme outil d’investigation de sa pratique professionnelle appliqué au management de projet (2ème partie)

Retrouvons Jean-Roch Houllier, notre expert en formation management de projet et Isabelle Houllier, diariste pour découvrir l’application de la pratique du journal au projet.

Découvrir aussi :

RH

Le fonctionnement du cerveau : une clé essentielle pour manager intelligemment

Bureautique

Bureautique en plein big bang : comment rester performant ?

Banque Assurance

Assurance-vie : l’abandon de la RM BACQUET permet un retour à la neutralité fiscale

Le journal professionnel peut devenir au quotidien un allié précieux pour le chef de projet, qu’il s’agisse :

– d’une relecture régulière des faits et annotations d’idées-forces et de réflexions personnelles diverses ;
– de la production de supports divers à destination de la collectivité ou du sponsor du projet, en lien avec la progression du projet.

Notre expert en formation management de projet nous propose la figure ci-dessous comme une illustration du journal en lien avec la temporalité et les temps forts d’un projet, en quoi ce dernier peut aider à une prise de distance avec les événements (le « vécu »), leur analyse (le « conçu ») et une réponse ou des éléments potentiels de solution.

Un autre exemple d’application très intéressant est ce que l’on pourrait nommer « situations-projet » ou « situations-challenge » adossées, à la « ligne de vie » du projet et à ses temps forts. Le journal permet alors de décrire, puis d’analyser des « situations-projet » bien détourées, telles qu’une situation de crise, la communication quotidienne avec le client ou encore un problème de ressources, etc.

Il s’agit d’un support qui va permettre au chef de projet de prendre du recul sur une période, une situation clef de son « vécu projet », et de l’analyser sous l’angle des observations notées dans le journal.

Ce « conçu » comprendra généralement une problématique à laquelle le chef de projet a été confronté, ainsi que la description des actions et tâches entreprises, des comportements et attitudes adoptées, et enfin, les résultats observés.

Le journal, réceptacle d’observations de toutes natures, est un support précieux dans la définition, la description et l’analyse critique de chacune des situations-challenge rencontrées au cours du projet,

Pour notre expert en formation management de projet, il se révèle également un outil de partage et d’échange avec ses pairs, sur la base de « morceaux choisis » propres à être mutualisés (exemple : rapport d’étonnement, plan d’action, etc.).

« Mon journal, c’est mon défouloir. Cela me fait du bien, en me relisant,  je peux en rire…Cela me permet d’avoir du recul. J’avais des choses que je voulais faire passer. J’ai utilisé mon journal pour étayer mon discours, construire ma stratégie d’intervention » (Témoignage d’un chef de projet diariste lors d’une formation management de projet).