RH

La gestion des talents

Quelle définition donneriez-vous au concept de « talent » si souvent entendu dans le vocabulaire de l’entreprise d’aujourd’hui à travers la problématique de la « gestion des talents » ? Autant de définitions différentes que de réponses…

Découvrir aussi :

Gestion - Finance

Aidez vos clients à estimer leur impôt 2015 !

Informatique

Objets Connectés : Quels enjeux pour les entreprises ?

RH

Bien-être et qualité de vie au travail : quelle est la différence?

« Talents » et « gestion des talents » ?

Pour Demos Consulting, un talent, ce n’est pas nécessairement un haut potentiel, un expert ou un cadre dirigeant. C’est surtout un élément indispensable au bon déploiement actuel et futur de l’entreprise. Le talent ne trouve donc sa véritable définition que contextualisé dans l’entreprise qui engage une réflexion sur la gestion des talents.
Fonction de cette définition du « talent », la « gestion des talents »  sera davantage orientée tantôt sur l’acquisition, sur la rétention, sur  la motivation ou sur le développement des talents.

GPEC et gestion des talents

La gestion des talents est très pertinente à la suite d’une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences qui permet au responsable formation et à l’entreprise un état des lieux des compétences actuelles, des compétences futures souhaitées, et des actions à mener pour franchir ce gap. Si la GPEC donne une vision de l’ensemble des compétences de l’entreprise au responsable formation , la gestion des talents, elle, focalise son action sur ce qu’on appelle les « compétences critiques », celles qui, tout en apparaissant stratégiques pour le fonctionnement ou le développement de l’activité de l’entreprise, risquent de disparaître ou ne sont pas encore acquises.

Les enjeux

Les questions que doit donc se poser le responsable formation sont alors les suivantes : quels postes dans l’entreprise requièrent des compétences stratégiques ? Quelles compétences stratégiques sont détenues par peu de personnes dans l’entreprise et risquent de disparaître ? Quelles mesures peut-on prendre pour pallier ce risque ? Qui sont les potentiels susceptibles d’accéder aux postes-clés ? Quel plan de succession peut-on formaliser ? Quelles compétences stratégiques ne sont pas encore détenues dans l’entreprise ? Comment attirer d’abord et fidéliser ensuite les talents ?