Formateur

Le formateur du mois de Juin

Ce mois-ci, nous avons interviewé Josette Dubost, experte en secrétariat/assistanat, qui nous partage sa conception du métier ainsi que sa plus belle anecdote, survenue dans le contexte si particulier que nous traversons.

Découvrir aussi :

CPF

DIF et GPEC, un lien naturel

CPF

« C’était l’idéal : tout correspondait, à la fois les dates, le lieu et la formation. C’est celle-ci qu’il fallait que je fasse. »

Assistante

Les exercices qui soulagent

« Savoir que je pars à la découverte de nouvelles têtes, que ces personnes vont m’expliquer leurs parcours de vie, leurs difficultés, leurs doutes, puis leur faire prendre conscience de leurs potentialités (souvent méconnues !), les valoriser, les faire oser et briller me mettent en joie, me font lever le matin avec bonheur, secouent mes neurones, boostent ma créativité, me font aller de l’avant et me donnent de la force. »

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Mon passé de secrétaire de direction (on ne disait pas encore assistant(e) à l’époque !) et mon investissement en qualité de membre fondateur de la FFMAS , témoignent de mon indéfectible engagement pour les métiers administratifs.

Autant l’écrire d’entrée de jeu… je ne suis plus de la première jeunesse ni même de la seconde d’ailleurs mais suis toujours autant passionnée par mon métier de Formatrice/Animatrice. Depuis 40 ans que je l’exerce les deux sont indissociables : former par la dispense des savoirs techniques et animer en donnant de la vie et du sens.

Qui j’accompagne ?

Des secrétaires, des assistant(e)s, des office managers, des agent(e)s administratif(ve)s, des hôtesses d’accueil, des standardistes ,… et des managers soucieux de fédérer les énergies positives et créatrices de leurs employé(e)s. Certains vont même jusqu’à me demander de les former sur des thématiques spécifiques.

Je me suis beaucoup engagée pour des demandeurs d’emploi avec la création de stages TRE et pour des étudiants en alternance par la mise en place de séminaires d’intégration, de journées d’accompagnement « Jeunes tutorés » et de cours.

J’ai également donné moult conférences pour la Fédération, pour des associations régionales de secrétaires/assistant(e)s et pour DEMOS qui m’honorait en me faisant intervenir dans des congrès

Mes sujets de prédilection ?

Gestion du temps, organisation, accueil, synergie, rédactionnel, classement, tutorat, travail à distance… et tout ce qui touche de près ou de loin aux relations interpersonnelles fructueuses : donc le développement des compétences comportementales.

Bien consciente que le secrétariat/assistanat ne soulève pas l’enthousiasme des foules je tiens toutefois à signaler que ces métiers participent activement à la bonne marche administrative comme démontré par le récent BTS SAM. Ils contribuent activement à la réussite d’un manager, d’une équipe, d’un projet. Ils occupent une place pertinente dans la chaîne d’amélioration de la qualité et favorisent la QVT  essentielle de nos jours.

La secrétaire d’antan a muté au profit d’un(e) employé(e) agile, proactif(ve), autonome et responsable de la gestion des données. C’est dans ce sens que je m’investis lors de mes formations DEMOS et d’un cycle certifiant (SE112 pour ne pas le nommer !).

Qu’aimez-vous dans la formation / le conseil ?

Ce que j’aime c’est entendre un(e) participant(e) à la fin d’une formation me dire : « J’ai hâte d’être à demain pour commencer mes mises en place ». De surcroît si un client me dit « Votre intervention a fait mouche et vous avez dynamisé les troupes » je suis comblée.

Ce qui me motive c’est donc le contact et le partage. Savoir que je pars à la découverte de nouvelles têtes, que ces personnes vont m’expliquer leurs parcours de vie, leurs difficultés, leurs doutes, puis leur faire prendre conscience de leurs potentialités (souvent méconnues !), les valoriser, les faire oser et briller me mettent en joie, me font lever le matin avec bonheur, secouent mes neurones, boostent ma créativité, me font aller de l’avant et me donnent de la force. Finalement ces échanges sont porteurs de bien-être et d’enrichissement pour tout le monde.

Quelle est votre pédagogie préférée ?

Ma photo l’exprime : l’humour et le rire ! Tout peut passer avec de la bonne humeur y compris les sujets sensibles dès lors où la bienveillance, la convivialité et le respect sont au rendez-vous. Dans la totale conformité du programme inter ou intra je veille tout particulièrement au « confort intellectuel » de mes stagiaires. Avant cette horrible pandémie je veillais même au « confort physique » et chouchoutais mes stagiaires !

Je pratique donc une pédagogie active, ludique et très participative. Dérouler un programme sans interaction est d’une platitude épouvantable aussi je parle vrai : je donne la parole, favorise les échanges et m’appuie sur la réalité des stagiaires. L’étude d’un cas déplaisant voire douloureux vécu par un(e) participant(e) apporte largement à l’ensemble du groupe lequel se trouve confronté à une complexe réalité. Je suis toujours frappée par l’énergie déployée par les participant(e)s à trouver une solution (plusieurs parfois !) au problème exposé. De ce point de vue le savoir-transmettre et le savoir-devenir prennent tout leur sens.

Pouvez-vous nous faire part d’une anecdote qui a marqué votre dernière année d’animation ?

Que pouvais-je bien faire pour aider, pour soutenir mes cher(ère)s secrétaires/assistant(e)s lors du premier déconfinement ? Le sentiment d’inutilité professionnelle m’envahissait et cette question devenait obsédante.

C’est alors que la Présidente de la FFMAS m’a demandé un écrit pour le site. J’ai rédigé un «Billet d’aération» et vous le livre ici. Quatre autres ont suivi et, depuis, « Le billet de Josette » paraît mensuellement.

Ces billets m’ont fait vivre l’effet « waouh » et mon égo s’est subitement redimensionné : je redevenais utile ! En effet, ces 5 billets d’aération ont eu une considérable résonnance et un impact que j’étais loin d’imaginer. Beaucoup de mes stagiaires m’ont contactée, m’ont fait part de leur détresse, de leur fragilité, de leur souffrance. Je les ai écoutés, rassurés, ai offert mon soutien, procuré des trucs organisationnels, imaginé des astuces simplificatrices, boosté les troupes et tenté d’apporter un souffle d’air frais dans cette gigantesque tourmente. « Le simple fait de d’entendre le son de votre voix et de vous voir même en distanciel Josette me dynamise et me donne de la vitalité. J’ai retrouvé mon énergie et je vais foncer.».

Tout ce que mes stagiaires m’ont appris pendant ce douloureux épisode est gigantesque. Grâce à eux, à elles, j’ai grandi et gagné en compétences. Je les remercie du fond du cœur. Avouez qu’elle est sacrément belle et intéressante la vie d’une Formatrice/Animatrice !

Quelle philosophie de vie vous guidant au quotidien souhaitez-vous partager avec notre communauté ?

Avec la même puissance 2 citations me guident quotidiennement :

« Il faut être enthousiaste de son métier pour y exceller.»
Denis Diderot

«Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.»
Nelson Mandela

Tout est dit !