RH

Reconversion dans le secteur du digital, du numérique et de la tech

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, le digital offre une grande variété de métiers. Du community manager à l'expert en cybersécurité, en passant par le responsable marketing digital ou le webmaster, les métiers du digital et de la technologie ouvrent de larges perspectives. Notre directrice de l’innovation Florence Villedey nous explique quelles sont, selon elle, les compétences qui font la différence et les avantages à se tourner vers ces secteurs.

Découvrir aussi :

RH

Apprentissage : comprendre les changements pour garder le cap

RH

Ce qu’il faut savoir sur le baromètre social

CPF

DIF : Salarié ou Particulier

Quelles sont, selon vous, les compétences « qui font la différence » pour une entreprise qui recrute un profil en reconversion dans les métiers du digital et de la tech, et en particulier dans le métier choisi (hard et soft skills) ?

Le courage d’une reconversion dans les métiers du digital et de la « tech »

Les raisons pour lesquelles une personne s’engage dans une reconversion sont multiples. Cela peut être une démarche volontaire ou subie, notamment si le poste ou le métier occupé est voué à disparaître à plus ou moins long terme. Ce projet peut également provenir d’une situation douloureuse liée à un métier parfois ennuyeux ou dévalorisé socialement, d’une lassitude, d’un parcours non linéaire avec des périodes d’inactivités non choisies ou encore d’une absence de reconnaissance, notamment financière. Entre tentation et nécessité, certains désirent profondément un changement d’orientation et potentiellement un nouvel équilibre personnel et professionnel. Nombre d’entre eux sont guidés par une quête de sens pour aligner leurs envies avec leur vie professionnelle. S’engager dans une reconversion constitue en soi une démarche courageuse, surtout lorsque cela concerne les métiers de la « tech », réputés techniques, et plus encore quand la personne est très éloignée de cet environnement.

Le rôle d’un « storytelling » pour donner du sens à l’expérience vécue

Choisir une reconversion dans les métiers du numérique et de la « tech » offre des opportunités valorisantes et valorisées sur le marché de l’emploi. Dans ces métiers encore plus qu’ailleurs, un travail de « storytelling » personnel permet au candidat en reconversion de mettre en valeur la démarche engagée et de capitaliser sur ses expériences passées, quelles qu’elles soient, pour se différencier des jeunes diplômés. Que ce soit des échecs ou des réussites, toute expérience apporte une maturité et une prise de recul sur un vécu, ce qui nourrit et façonne le projet à venir. En effet, si le secteur du numérique nécessite des compétences techniques, beaucoup d’autres compétences y sont associées comme la relation client, le graphisme, l’autonomie, le management de projet etc.

Des compétences finalement plus transverses qu’il n’y parait

De plus, en choisissant cette voie particulièrement volatile en matière de technologie, ces profils démontrent par leur proactivité qu’ils sont capables de réaliser efficacement ce qu’ils n’ont pas déjà fait auparavant. Leur reconversion prouve une forme d’appétence au changement. Ils deviennent alors des acteurs de la transformation des organisations capables d’évoluer dans un environnement complexe, incertain, ambiguë avec efficacité et plaisir.

Des places à prendre pour les femmes

Le secteur du numérique et de la « tech » reste assez masculin. Ancré sur des croyances culturelles injustifiées, les femmes qui se reconvertissent dans ces métiers disposent d’une concurrence moindre pour évoluer dans ces métiers.

Quels sont les avantages de se reconvertir dans ce secteur et pourquoi ?

Un épanouissement personnel et une dynamique du succès

Comme toute reconversion, cet engagement permet de prendre un nouveau départ et de se donner de nouvelles chances pour trouver sa place dans un monde qui change. C’est un rebond qui révèle des perspectives de nouveauté, de plaisir et de réussite. Explorer de nouveaux horizons professionnels libère les énergies et contribue fortement à l’épanouissement personnel, en restaurant son image de soi et en accédant à un statut social envié. Encore faut-il choisir les métiers porteurs d’avenir.

Une employabilité durable au cœur de la transformation des organisations

Les métiers du numérique et de la « tech » appartiennent à un secteur en pleine transition. Ce dernier est riche en opportunités de recrutement à court, moyen et long terme. Les innovations se démultiplient de manière exponentielle et nourrissent ainsi un secteur très dynamique. Dans ce contexte, les organisations ont développé leur capacité de changement permanent pour rester en phase avec les besoins du marché. Cet écosystème cultive une forme d’employabilité durable liée à ses métiers, qui se renouvelle en permanence.

Des compétences de plus en plus transversales et qui constituent un moyen sûr pour décrocher un emploi

Ce secteur offre des métiers diversifiés, qui sollicitent des compétences variées, chacun pouvant trouver des métiers en phase avec ses aspirations. En dehors d’un socle technique de base qu’il convient d’acquérir, ce sont bien les capacités d’adaptation, d’intelligence collective, de travail collaboratif qui façonnent les profils et les différencient les uns des autres. Ce secteur a inventé l’agilité, ses méthodes et sa mise à l’échelle qui colonisent progressivement toute l’organisation. Suivant les métiers, le travail en mode projet permet de toucher à des sujets très variés au sein de l’organisation. Le management se fonde de plus en plus sur le leadership plutôt que sur une logique hiérarchique.

Des méthodes de travail modernes et une rémunération attractive

Les métiers du numérique se prêtent particulièrement bien au télétravail, qu’ils pratiquent depuis longtemps.

Les besoins des entreprises étant en croissance, ces talents bénéficient de salaires attractifs.

Découvrez la solution que nous avons déployée pour Accenture qui souhaitait renforcer son équipe de développeurs informatiques en recrutant une dizaine de personnes en situation de handicap.