Responsable formation

Responsable formation : Comment impliquer les salariés dans le plan de formation?

Pas plus que pour les managers, l’implication des salariés ne se décrète. Il importe avant tout pour le responsable formation de déterminer l’intérêt des salariés pour la formation. Toute la réforme de la formation professionnelle intervenue en 2003 et 2004 est orientée sur la notion du salarié acteur de sa formation, ce qui implique une participation, qu’elle qu’en soit la forme, à la prise de décision de formation.

Découvrir aussi :

RH

Accords d’entreprise : quel contexte privilégier pour une négociation réussie ?

Santé au travail

Responsable formation : quel est votre rôle dans la prévention des risques psychosociaux ? (1)

Marketing

Comment réussir à se différencier sur un marché saturé ? Comment innover sur un marché mature ? (3ème partie)

Pourquoi les salariés ne seraient-ils pas impliqués en matière de formation ?

Il existe plusieurs raisons au fait que les salariés soient parfois réticents pour aller en formation :
• mauvais souvenirs liés à la scolarité
• sentiment que la formation est inutile
• perception négative de la formation assimilée à la reconnaissance d’un manque de compétence ;
• rejet des modalités de formation (trop scolaire, ou au contraire avec des pédagogies trop proactives, etc.)
• crainte d’une remise en cause par la formation
• perte de salaire due au suivi de la formation (pour les salariés payés à la production ou qui bénéficient de primes attachées au poste de travail et qui peuvent disparaître du fait de la formation)
• charge de travail
 

Comment le responsable formation peut-il impliquer les salariés dans la formation ?

En clarifiant les motivations de la décision de formation et les conditions de sa réalisation : objectifs poursuivis, suites attendues de la formation, contenu, modalités de déroulement, etc. Le responsable formation peut  également consulter le salarié sur le choix de la formation, sur les contenus de formation ou encore sur le choix de l’organisme. Enfin, il faut que le responsable formation puisse identifier les services ou les « plus » que la formation peut apporter au salarié.
 

Faut-il que le responsable formation associe le salarié à la décision de formation ?

La loi l’impose pour le DIF mais pas pour le plan. Il faut tenir compte du fait qu’un salarié ne peut pas être formé : lui seul est capable de se former. En d’autres termes, pour que la formation ait un résultat positif, il faut que le salarié l’ait décidé, ce qui demeure très aléatoire lorsque la formation est subie ou que le salarié ne souhaitait pas suivre l’action proposée.

De ce fait, la prise en compte par le responsable formation de l’avis des salariés sur les formations qui leur sont proposées, y compris dans le cadre du plan de formation, est vivement conseillée.