Assistante

Formation assistante : De l’importance de la confiance en soi

Marleine Mazouz, notre experte en formation assistante nous parle cette semaine de la confiance en soi.

Découvrir aussi :

Assistante

Les exercices qui soulagent

Assistante

Réponses au quizz sur la gestion du temps

Formateur

De la nécessité d’écouter pour comprendre

Qu’est-ce la confiance en soi ?

La confiance en soi est, pour notre experte en formation assistante,  très liée à notre histoire personnelle, c’est-à-dire, qu’elle a pour origine les attitudes adoptées ou mises en œuvre dans mon environnement familial, social, dans ma petite enfance. Lorsque que l’on commet un acte ou que l’on dit quelque chose en tant qu’enfant, c’est dans le regard que vont imposer les parents ou les figures parentales, dans la perception que vont avoir les adultes qui éduquent que l’on va permettre d’élargir ou d’assoir la confiance en soi. Si je suis regardé avec  amour et confiance, alors  je vais me construire avec  une bonne base de confiance en moi. Si j’ai été dévalorisé ou critiqué au moment de l’enfance, je vais me construire au travers du regard de l’autre. Tout est basé sur mes actes et sur le regard que portent les autres sur mes actes qui vont me valoriser ou faire que je me sente dévaloriser. Si j’ai une bonne opinion de moi, alors je vais avoir un regard positif et je vais me dire que je me sens capable d’entreprendre.

En tant qu’assistante, dans ma manière de poser mon discours, d’agir dans l’environnement professionnel, je vais le faire avec une certaine assurance, une certaine spontanéité sans la crainte de me sentir jugée avant même de poser mon acte.

Selon Marleine Mazouz, notre experte en formation assistante, la confiance en soi relève de ce que je ressens vis-à-vis de moi-même, sur mes  compétences personnelles et professionnelles. Elle va permettre à chacun de mieux s’affirmer dans son environnement. La confiance en soi, ce sont les fondations qui vont permettre à un individu d’accéder à l’affirmation de soi.

Comment se situer et comment évaluer ses forces et ses faiblesses ?

Je me situe toujours par rapport aux autres ou par rapport à mon environnement professionnel.

Pour évaluer ses forces et ses faiblesses, une formation assistante peut permettre à travers des échanges ou un autodiagnostic de mieux se situer. Parfois, on reçoit en formation assistante des assistantes qui se dévalorisent beaucoup au début et qui, au fur et à mesure des échanges, se rendent comptent compte qu’elles ont beaucoup plus  de capacités qu’elles ne le pensaient. Les outils disponibles sont souvent un autodiagnostic (questionnaire d’assertivité), des situations  apportées par les participantes et des simulations en salle.

Quels sont les effets positifs de la confiance en soi ?

Les effets positifs de la confiance en soi sont nombreux et permettent de  gagner sur tous les tableaux ! Elle permet d’avoir conscience de qui je suis, d’accepter la différence avec l’autre et du coup c’est une source d’enrichissement. La personne est vraie et authentique, elle n’a plus besoin de dissimuler ses sentiments ou ses émotions car elle est capable de les exprimer. Face à un problème, on cherche les solutions car on sait qu’on est capable de trouver des solutions. La confiance en soi a également des effets positifs sur mon environnement car je sais aller vers les autres, j’ai une façon de travailler plus constructive.

Jusqu’où peut-on avoir confiance en soi ?

Pour notre experte en formation assistante, La confiance en soi s’arrête là où démarre la confiance de l’autre. Je dois être attentive aux autres et être consciente que les autres n’ont pas forcément le même cheminement que moi et donc respecter les autres. La limite de la confiance en soi est celle que l’autre me demande ou m’impose.

Comment mettre en place une dynamique positive ?

Quand ma propre action prend du sens et que mon talent se révèle, je vais m’impliquer davantage. Plus je m’implique, plus je suis compétente et plus je m’améliore. La confiance de l’autre est le moteur de la confiance en soi et de l’efficacité. Face à une personne qui ne nous fait pas confiance, on a peur et la peur fait faire des erreurs. Alors que lorsque j’ai confiance en moi, je m’aime donc je m’épanouis et je développe une réelle énergie qui entraine la réussite de ma vie professionnelle.

Pour conclure, notre experte en formation assistante nous cite le psychothérapeute italien Carlo Moiso « Tu ne peux pas être mieux que toi-même mais tu peux être toi-même au mieux » !