Management d'équipe

Formation management d’équipe : Distinguer les styles de management

Selon Dominique Berthod, notre spécialiste en formation management d’équipe, un style de management est un ensemble de comportements (paroles et actions) d’un manager, dans une situation donnée. Il est important de veiller au style de management que l’on emploie puisque ce choix va impacter le comportement des collaborateurs. Cependant, attention de bien distinguer comportement et personnalité. Un bon manager sait utiliser tous les styles de management selon les situations, quelle que soit sa personnalité.

Découvrir aussi :

Banque Assurance

Réglementation Marchés financiers : Sanction AMF du 11 janvier 2016 de 2M€ à l’encontre de la Société Générale pour omission de déclaration de transactions

Management d'équipe

Individualiser son management pour plus d’engagement

RH

Les évolutions du management à l’heure du Covid-19

Une formation management d’équipe pour quoi faire ?

Une formation management d’équipe va vous permettre de découvrir que chaque style de management est caractérisé par un investissement plus ou moins important sur :

• Les comportements centrés sur la tâche (ou organisationnels) : ceux-ci visent l’atteinte de l’objectif. Le manager dit quoi faire, quand le faire, ou le faire. Il structure l’environnement de travail, planifie, contrôle et évalue le travail et les résultats.
• Les comportements centrés sur la relation, sur les hommes (ou relationnels) : ceux-ci visent le développement et le maintien d’un esprit d’équipe et de relations constructives avec les collaborateurs. Le manager écoute, explique, questionne, dialogue, soutient sans pour autant créer des relations de camaraderie mais de développer des relations de travail satisfaisantes pour chacun.

Une formation management d’équipe pour découvrir les quatre grands styles de management

Pour notre spécialiste en formation management d’équipe,  chacun des quatre styles de management accorde plus ou moins d’importance aux comportements relationnels et organisationnels.

Tout d’abord, dans le style directif, le manager cherche d’abord à diriger son équipe. Il ne laisse aucun choix au subordonné. C’est lui qui décide seul.

Aussi, les comportements organisationnels sont dominants :

• Le manager définit les rôles, structure, planifie ;
• Il détermine les indicateurs de performance, contrôle, évalue les résultats ;
• Il met en place les règles de fonctionnement en communauté, les procédures, les normes à observer, les méthodes de travail, les circuits d’information.

En revanche, les comportements relationnels sont peu présents. Une fois qu’il a défini l’organisation, le manager se contente de faire savoir :

• Il privilégie l’information descendante et la communication écrite : e-mail, notes de service, compte-rendu ;
• Il s’exprime plus qu’il n’écoute, il donne des consignes et quelques explications ;
• Il n’a pas ou peu de comportement d’encouragement.

Dans une optique un peu différente, le manager qui utilise le style directif a pour objectif principal d’entrainer son équipe. Il prend les décisions lui-même mais veut les faire comprendre aux collaborateurs pour qu’elles soient mieux acceptées. Une formation management d’équipe insistera sur l’impact réel de l’explication des choix décisionnels par le manager pour que les décisions soient effectivement appliquées.

Les comportements organisationnels sont très présents. Le manager organise lui-même l’environnement de travail, mais avec le souci de développer la motivation des collaborateurs :

• Il crée une dynamique en donnant une vision de l’avenir, en définissant les objectifs réalisables et motivants ;
• Il dit comment faire et surveille de près l’exécution des tâches. Il aide à faire mieux en cas d’erreur, encourage les progrès.

Les comportements relationnels sont également très présents car le manager souhaite faire adhérer ses collaborateurs à ses décisions :
• Il explique la stratégie de l’entreprise, ses valeurs, le pourquoi des projets ;
• Il expose ses idées, ses interrogations, il répond aux questions, aux objections et tient fermement ses positions ;
• Il s’adresse au groupe ou à chacun des collaborateurs avec le souci d’adapter au plus près sa communication. Il associe ses destinataires à ce qu’il dit ;
• Il témoigne sa confiance, reconnait le travail effectué.

Au cours d’une formation management d’équipe, on aborde également le style participatif où le manager a pour priorité de faire participer toute l’équipe. Aussi, il associe les collaborateurs à la définition des objectifs, des règles de fonctionnement, des critères d’évaluation.

Aussi, les comportements organisationnels sont peu présents, tandis que les comportements relationnels sont dominants. Le manager n’organise pas, mais aide l’équipe à s’organiser.
Pour cela, il fait porter ses efforts sur les relations :

• Il favorise le travail en groupe
• Il favorise l’initiative, laisse ses collaborateurs s’autocontrôler ;
• Il répond aux besoins, aide à résoudre des problèmes ;
• Il veille à ce que chacun se sente reconnu ;
• Il écoute, questionne, prend en compte les suggestions, conseille, rassure, encourage.

Avec le style délégatif, le principal objectif du manager est de donner de l’autonomie à chacun pour les responsabiliser. Cette approche délégative est un point étudié précisément dans une formation management d’équipe car elle nécessite de la part du manager de développer une véritable culture de la confiance et de donner aux membres de son équipe la possibilité d’exercer leur autonomie.

Les comportements organisationnels comme les comportements relationnels sont peu présents. Le manager organise peu : il instaure le mode projet, c’est-à-dire qu’il confie à un collaborateur (ou à un groupe) la responsabilité d’atteindre un objectif. Celui-ci mène les projets par lui-même, selon ses propres méthodes.

• L’initiative des missions provient soit du manager, soit du collaborateur
• Le manager établit le circuit de communication, le système de suivi
• Il développe les compétences de son équipe.

Il exprime sa confiance par l’absence de comportements relationnels : il n’a pas besoin de motiver ou de contrôler ses collaborateurs pas à pas. Il apporte uniquement une aide indirecte : contrats, appuis, moyens, informations,… Cependant, il établit de bonnes relations avec son équipe et est à la disposition de ses collaborateurs pour leur apporter un soutien en cas de besoin.

Au cours d’une formation management d’équipe, il apparait clairement qu’un même manager doit savoir utiliser alternativement les différents styles de management en fonction des personnes de son équipe et d’une situation donnée.