Management d'équipe

Formation management d’équipe : Manager le stress

Lors de formation management d'équipe, nos 2 experts FS et DS constatent des sujets de préoccupation récurrents. Le stress au travail est de plus en plus évoqué par les managers. Ses sources sont multiples et avec nos experts en formation management d'équipe nous vous proposons d’en évoquer quelques-unes.

Découvrir aussi :

Banque Assurance

La cession de créances professionnelles

Management d'équipe

Ne ratez pas le train du management 4.0

RH

La formation en 2019 (3ème partie) : comprendre les changements pour passer à l’action

Le travail dans l’urgence

Les managers, en grande majorité, déplorent  la pression qui s’exerce au quotidien sur les équipes, à travers des objectifs à atteindre souvent peu réalistes ou des tâches importantes non anticipées et  imposées à la dernière minute par la hiérarchie. Tout temps de prise de recul, d’analyse et de réflexion est ainsi réduit à « sa plus simple expression » rendant toute organisation de plus en plus difficile à mettre en œuvre et générant erreurs et stress.

Le travail de toute une équipe peut alors se trouver perturbé. En effet, le dossier demandé à la dernière minute n’exonère pas le manager ou le collaborateur d’effectuer leur travail quotidien déjà très dense. Il leur est alors très difficile d’assurer le suivi des tâches supplémentaires demandées dans de bonnes conditions. Dans de telles circonstances, la prise de décision se fait dans l’urgence sans pouvoir systématiquement envisager les différentes options synonymes de qualité et de valeur ajoutée. Une formation management d’équipe peut se révéler une aide précieuse pour réorganiser un quotidien perturbé par l’urgence.

Des sollicitations professionnelles « non-stop » à toute heure

Equiper ses collaborateurs de Smartphones ou autres outils de nouvelles technologies de communication peut générer une source de stress réel. En effet, cet équipement permet à la hiérarchie de solliciter ses managers au-delà des heures normales de travail, tardivement ou pendant les fins de semaine. Le collaborateur n’est-il pas, muni de cet « outil magique », censé  répondre à ses messages et appels… Qu’elle que soit l’heure ? Il peut même arriver qu’un manager prenant en compte un message tardif commence à y travailler dans la soirée mais qu’en arrivant au bureau le matin, le message de la veille soit finalement invalidé rendant son travail caduc. De vraies frustrations peuvent naître de telles situations.

Des réunions prévues à la dernière minute …

Que  dire de ces réunions prévues à la dernière minute, sans préparation, ni ordre du jour précis. Chronophages et peu efficaces, elles contribuent  aussi à générer du stress. Ainsi, le collaborateur sollicité va bousculer son emploi du temps, déjà tendu, pour une réunion à l’efficacité … relative parfois. Nos experts en formation management d’équipe confirment qu’une réunion non prévue, dont  le thème et l’objectif n’ont pas été clarifiés et  ne comportant pas d’ordre du jour affiché, ne peut guère être efficace et productive. Elle risque de plus, en s’éternisant, d’empiéter sur la vie de famille des participants, et de bousculer un équilibre personnel déjà fragilisé par un environnement difficile (open-spaces bruyants, transports en commun peu confortables, temps de trajet domicile-travail souvent long, déjeuners « sur le pouce », etc.) accroissant ainsi leur frustration.

Manque d’équilibre dans les domaines de vie

Toutes les études s’accordent pour dire qu’une vie équilibrée passe par une répartition harmonieuse du temps disponible entre travail, loisirs, vie familiale, sport, vies sociale, culturelle, spirituelle, etc. … Or, la vie professionnelle tend à prendre le pas sur tous les autres aspects entraînant un réel déséquilibre. De fait, le collaborateur dispose d’un temps réduit pour ses activités personnelles le privant ainsi d’un espace suffisant de « respiration » ou de ressourcement. Si aucun changement de rythme ne se produit, un tel déséquilibre va nuire à l’efficacité et à la productivité des équipes, car les contrariétés et les surcharges de travail ne pourront pas être expurgées à l’occasion d’activités de détente et d’aération. Si cette situation s’éternise, certains managers et collaborateurs (les plus fragiles) risquent de  rencontrer des problèmes physiologiques et psychologiques, voire connaître un état de « burn-out ». Selon nos expertes en formation management d’équipe il leur faudra alors des mois pour retrouver vitalité et sérénité, indispensables à la vie active.

Manque d’hygiène de vie

La tentation est grande pour le collaborateur sur-sollicité de ne pas prendre le temps de se reposer, de s’aérer et de compenser  l’absence de ressourcement par des excitants (tabac, alcool, café …) voire des euphorisants. A terme, la consommation répétée de ce type de produits accentue le phénomène de nervosité, renforce le stress entraînant ainsi de réelles difficultés professionnelles et personnelles : entre autres, repli sur soi, irritabilité, comportement agressif et conflits, etc.

Par ailleurs, pour nos experts en formation management d’équipe,  l’excès et l’utilisation permanente et systématique des nouveaux outils technologiques, au détriment des échanges,  engendre les mêmes effets addictifs que la consommation d’excitants, en particulier le travail prolongé sur écran.

Selon un de nos experts en formation management d’équipe, l’utilisation prolongée des nouveaux outils technologiques engendre les mêmes effets addictifs que la consommation d’excitants, en particulier le travail sur écran.

Perte de sens et de valeurs : le court terme prend le pas sur le long terme ou moyen terme

La rentabilité immédiate, de plus en plus privilégiée, au détriment d’une démarche inscrite dans le temps et porteuse de sens, constitue à la fois un symptôme du stress des collaborateurs et le révélateur que la hiérarchie n’a pas pris le temps d’expliquer et de partager les ambitions poursuivies par l’entreprise. De ce fait, managers de proximité et collaborateurs ont des difficultés à faire le lien entre les objectifs opérationnels poursuivis et la mission de leur équipe, en lien direct avec la vision de l’entreprise. Cette perte de sens impacte la motivation des équipes, fragilisant  directement la performance dont la motivation est un des paramètres incontournables.

Par ailleurs, la recherche de rentabilité immédiate rend plus âpre la compétition entre les collaborateurs et  renvoie au second plan les bases, sur la durée, des composantes de la réussite d’une entreprise à travers son capital humain, à savoir, entre autres : le respect de l’autre et la courtoisie, la solidarité et l’entraide, le respect des engagements, le partage spontané des informations et des bonnes pratiques, etc.

Le sentiment d’insécurité professionnelle engendre la peur du lendemain et la perte de confiance en soi

Au sein d’une équipe soumise à la pression de l’urgence, chacun aura du mal à défendre son point de vue sereinement et de façon argumentée. La peur des représailles de la part de sa hiérarchie ou des collègues entraine des réactions de repli sur soi (dans ce cas, le collaborateur ne dit rien, il subit sans « broncher », mais s’épuise par accumulation de frustrations) ou d’agressivité. Comme toutes les émotions, le stress se transmet à l’entourage personnel et professionnel comme « une traînée de poudre ». C’est pourquoi un collaborateur stressé va communiquer, à son corps défendant, une énergie très négative aux autres. Non géré, le stress est très contagieux et destructeur.

En présence d’une organisation génératrice de stress, certaines solutions managériales existent pour en prévenir et  atténuer les effets. Nos experts en formation management d’équipe partageront leurs expériences et conseils dans un prochain échange.

Pour aller plus loin Demos vous propose de découvrir la gamme formation management d’équipe qui permet d’améliorer la qualité de vie de l’équipe.