CPF

Le DIF : où en est-on?

D’octobre 2010 à mars 2011, Demos a mené auprès de 1 400 salariés une grande enquête sur les pratiques effectives des salariés et des agents en matière de DIF. Sept ans après sa création, la notoriété du DIF est très réelle. Cette enquête a permis de constater que 95 % des salariés connaissent aujourd’hui le DIF. L’articulation entre initiative du salarié et proposition de l’entreprise se fait aisément. Rappelons que le DIF n’est pas caractérisé par l’initiative seule du salarié mais par l’accord sur le choix de la formation.

Découvrir aussi :

Assistante

La collaboration assistante –équipe multiculturelle

Banque Assurance

Immobilier et Patrimoine

RH

Attirer les talents dans les PME/TPE

Comment choisir sa formation DIF ?

– Le salarié doit tout d’abord se renseigner sur la politique de formation de son entreprise. Celle-ci est définie par l’employeur en fonction de la stratégie d’entreprise et de ses enjeux en matière de performance et de développement des compétences. Il est important de connaître les règles fixées pour l’articulation entre le Plan de Formation et le DIF.
– Il faut ensuite identifier ses besoins de formation liés aux évolutions de son métier et de son activité professionnelle. Le manager a la possibilité d’accompagner le salarié dans cette démarche.
– Pour finaliser ses choix, il faut agir avec méthode : cibler les objectifs puis comparer le contenu de la formation, la durée et les modalités pédagogiques.

Des formations DIF orientées sur le socle de compétences

Afin de poursuivre leur évolution professionnelle et de développer leurs compétences, les salariés se tournent vers des formations concrètes et opérationnelles. Ils utilisent majoritairement leur DIF pour suivre des formations transverses, c’est-à-dire non spécifiques à la fonction exercée.

Il ressort de cette étude que les salariés, dans le cadre du DIF, se tournent vers des formations en :
• Développement Personnel, Communication et Efficacité Professionnelle : 36%
• Langues : 21%
• Informatique et Bureautique : 13%
• Management : 11%

Focus sur les formations comportementales

Grâce au DIF, les salariés sont réellement acteurs de leur parcours d’évolution et  participent à la décision de formation. Les compétences vers lesquelles ils s’orientent doivent leur permettre de s’adapter au contexte actuel. La performance d’une entreprise est, aujourd’hui, fortement liée à la capacité de ses dirigeants et de ses équipes à partager et à transmettre avec efficacité l’information et les modes de travail collectifs. L’usage des outils de développement personnel, de communication et d’efficacité professionnelle est ainsi en constante progression : gérer son temps, son stress, voire un conflit ou la confiance en soi. Aujourd’hui pour un salarié, image personnelle et communication interpersonnelle sont des facteurs de réussite professionnelle. Le savoir-être devient aussi important que le savoir-faire. Les managers, eux aussi,  cherchent par la formation à améliorer leurs compétences,  et à diagnostiquer leur capacité managériale pour optimiser le travail de leur équipe : la formation est alors une aide précieuse.

Nous vous proposons de découvrir successivement au fil de nos articles les différents points clés de ces thématiques de formation DIF.