Formateur

Le formateur occasionnel

Selon la définition de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, le formateur occasionnel est une personne qui dispense des cours au titre de la formation professionnelle ou dans des établissements d’enseignement à raison d’un maximum de trente jours civils par année et par organisme de formation d’enseignement.

Découvrir aussi :

Formateur

Profession : Formateur

Certification

Virtualisation Poste de Travail

Zoom sur...

Réforme des cotisations Agirc et Arrco au 1er janvier

Le formateur occasionnel « classique »

Le formateur occasionnel doit être distingué du formateur indépendant qui exerce cette profession en toute indépendance, à titre exclusif ou principal, sans contrat de travail. Cependant, il est un véritable professionnel doté de compétences multiples et un véritable transmetteur du savoir-faire de son entreprise.
De façon classique, le formateur occasionnel dans les entreprises opère autour de 3 axes selon Béatrice Dameron dans son ouvrage « Formateurs occasionnels : le guide stratégique et pratique » :
•   L’offre de prestations de formation à des clients ou partenaires ;
•   La conservation et la diffusion au sein d’une organisation des savoir-faire capitalisés au fil de l’expérience;
•   Le renforcement de l’attractivité de l’entreprise en valorisant et motivant les collaborateurs autrement que par des rétributions pécuniaires.

L’on pourrait donc dire que toute personne ayant à concevoir et à animer une intervention dans son domaine d’expertise ou devant intervenir ponctuellement dans un programme de formation peut potentiellement être formateur occasionnel.

Une autre vision du formateur occasionnel

Mais au sens plus large, on peut également se dire que presque tout le monde au sein d’une entreprise peut être amené à former occasionnellement d’autres personnes. La notion de formateur occasionnel est ainsi intégrée dans toute activité professionnelle à partir du moment où l’on a à manager une équipe ou lorsque l’on a une expérience à transmettre. Par exemple, une personne qui part en congé maternité et qui « forme » sa remplaçante peut donc par extension être un formateur occasionnel. En effet, cette personne a une certaine expérience, un certain savoir-faire qu’elle transmet donc à l’autre personne de façon pédagogique.
Selon Béatrice Dameron, on peut en conclure qu’est formateur occasionnel, toute personne amener à :
•   Transmettre une expertise à des collègues
•   Introduire une nouvelle procédure, une nouvelle méthode, un nouvel outil
•   Réussir l’intégration des nouveaux embauchés dans l’entreprise
•   Former ses collaborateurs
•   Former ses collègues
•   Former des clients, des prescripteurs, des utilisateurs externes

Ainsi, toute personne exerçant une activité devrait suivre un stage de formateur occasionnel et dans le fond, on remarque que beaucoup de structures ont déjà intégré dans leurs formations de managers ce rôle de formateur.