RH

Les 10 grandes tendances RH pour 2014

Fin 2013, l’association professionnelle américaine SIOP Foundation communiquait les résultats de la première édition de son enquête menée auprès de 8000 professionnels - via son site, sa lettre d’information et les réseaux sociaux - tentant de déterminer les tendances marquantes de 2014, intitulée « Top 10 Workplace Trends ». Voici les 10 les plus citées en termes de Ressources Humaines.

Découvrir aussi :

Commercial

Le « customer centricity » pour améliorer sa relation client : une stratégie dans le 1000 !

Management de projet

Pédagogie de la simulation : l’intérêt de l’approche en management de projet

Banque Assurance

SEPA: c’est pas un long fleuve tranquille !

1 : le Big Data

Le Big Data – collecte, exploration et analyse de grandes masses de données chiffrées, textuelles, visuelles, …–  continuera d’occuper le terrain, mais l’accent sera davantage mis sur la recherche pratique et des résultats significatifs afin de lui donner enfin du sens.

2 : l’augmentation de la productivité

« Travailler plus vite, mieux et avec moins de moyens » est devenu le mantra de nombreuses organisations. Que peuvent faire les entreprises pour permettre à leurs collaborateurs de fournir d’excellents résultats sans disposer pour autant de plus de ressources? À quel moment ces limitations de ressources commencent-elles à avoir un impact négatif sur la qualité, la performance et la rentabilité de l’organisation ? Comment cela peut-il être mesuré ?

3 : la recherche des talents

Certaines professions deviennent de plus en plus spécialisées, nécessitant des compétences pointues que possède un nombre de plus en plus restreint de personnes. Comment les entreprises devront-elles s’y prendre pour attirer et fidéliser ces talents ? Faut-il les recruter à l’extérieur ou les rechercher en interne ? Autant d’interrogations que doivent se poser les Directeurs des Ressources Humaines.

4 : de nouvelles formes d’évaluation

L’arrivée des smartphones et autres tablettes dans le monde de l’entreprise devrait changer la manière dont on évalue les collaborateurs. Des notions comme «l’évaluation sur le feu » (assessment on-the-go) et « l’évaluation mobile» (mobile assessment) feront partie intégrante du quotidien des organisations qui évaluent les compétences de leurs collaborateurs.

5 : la gamification

La gamification ou ludo pédagogie (formation par le jeu) devrait se développer de plus en plus dans le processus RH : recrutement, formation… Faire participer les collaborateurs à des compétitions internes ou rendre les formations plus ludiques serait bénéfique à la santé et au bien-être des salariés autant qu’à leur productivité.

6 : l’intégration des nouvelles technologies

Les nouvelles technologies, qu’il s’agisse des réseaux sociaux ou d’outils informatiques dédiés, vont continuer à se développer dans les ressources humaines. La question importante qui en découle : comment les entreprises peuvent-elles intégrer la technologie sans perdre le caractère « humain » des ressources humaines ?

7 : l’équilibre vie pro-vie perso

La frontière entre la vie personnelle et la vie professionnelle continuera de s’estomper (phénomène de blurring). Cette tendance est notamment liée aux médias sociaux (voir 8) et au télétravail (9). Avec les smartphones, le travail à distance et la connexion permanente aux réseaux sociaux, les collaborateurs sont continuellement reliés à leur univers professionnel. De nouvelles règles sont à mettre en place. En Allemagne, Volkswagen a signé un accord « avant-gardiste » début 2012 pour bloquer l’accès des téléphones professionnels de ses collaborateurs entre 18h15 et 7h du matin.

8 : les médias sociaux

Les sociétés auront de plus en plus recours aux réseaux sociaux, tels Facebook et LinkedIn, pour recruter leurs employés. Les services chargés du recrutement devront donc changer leurs méthodes pour  s’adapter à cette nouvelle tendance, mais la dimension légale de l’utilisation des réseaux sociaux à des fins de recrutement reste très floue.

9 : le télétravail

La notion de travail recouvre de plus en plus ce que l’on fait plutôt que l’endroit où l’on se rend pour le faire. Il est dorénavant courant qu’un salarié travaille depuis son domicile ou d’un lieu de co-working un ou plusieurs jours par semaine. Il est logique, cependant, de s’interroger sur la motivation réelle de ces employés ainsi que sur les méthodes pratiquées par les entreprises pour s’assurer qu’ils restent productifs tout au long de la journée. Rappelons qu’aux Etats-Unis, Marissa Mayer, PDG de Yahoo, a interdit le télétravail fin février 2013.

10 : les alternatives au temps plein

En progression depuis plusieurs années, le temps partiel représente environ 18 % de l’emploi total. Le nombre de temps partiels choisis (consultants, contractuels) augmente. Quelles seront les conséquences d’un tel changement dans les organisations ? Quel impact sur la gestion des carrières, la formation, le team-building ? Comment et qui faudra-t-il embaucher ? Les Pays-Bas ont instauré un droit au temps partiel. Il est considéré comme subi dans seulement 2% des cas chez nos voisins hollandais mais ce taux s’élève à 12% en France selon l’INSEE.

Certaines de ces tendances 2014 sont déjà bien présentes dans le quotidien de nos groupes français. Les directions des Ressources Humaines doivent être à même d‘accueillir et d’anticiper les nouveaux outils et modes de travail pour que ces changements soient acceptés par le plus grand nombre, en douceur. Pédagogie, formation et information sont plus que jamais incontournables pour préserver le meilleur climat social possible tout en développant agilité, engagement et productivité.

Pour aller plus, découvrez notre cycle certifiant ressources humaines sur « La gestion des ressources humaines ».