Assistante

« Les règles fondamentales de la diététique »

Interview de Florence Thorez, formatrice consultante en formation assistante et animatrice de la formation "Les règles fondamentales de la diététique". Elle nous explique ce qu’est la diététique et comment concilier travail et diététique.

Découvrir aussi :

CPF

Enquête DIF : Le boom du développement personnel

Commercial

Le coaching situationnel

RH

Certification AMF : “J’ai la responsabilité d’un groupe d’une soixantaine d’étudiants inscrits en Master Management Financier en apprentissage”

Qu’est-ce que la diététique ?

Le but de cet article est d’abord de définir ce qu’est la diététique. Chez les grecs déjà, la diététique faisait partie de l’hygiène de vie (« diaita » signifie « art de vivre »). Au fil du temps, elle devient une science « ayant pour objet l’étude de la valeur alimentaire des denrées, et celle des maladies entraînées par la mauvaise nutrition, ainsi que la détermination des rations convenant aux diverses catégories de consommateurs ». En France, le corps des diététiciens a été créé en 1949 sous l’impulsion du Professeur Jean Trémollières.
 

Peut-on concilier diététique et travail ? La diététique peut-elle influer sur le travail ?

Cet article met un point d’honneur à prouver que dès lors que l’on considère la diététique comme faisant partie de l’hygiène de vie, au même titre que l’activité physique, elle est parfaitement conciliable avec le travail. Certains emplois peuvent d’ailleurs nécessiter une prise en charge personnalisée sur le plan nutritionnel (travail en horaires décalés, travail par forte chaleur, travail physique …). Pour tous, la diététique constitue un précieux levier pour éviter l’apparition ou l’aggravation de certaines maladies.
 

Comment expliquer le succès de la diététique ?

En 2021, la santé représente une des préoccupations majeures du monde occidental moderne. On sait par ailleurs depuis le Vème siècle avant JC que « L’alimentation est notre première médecine »* mais on assiste aujourd’hui à une cacophonie nutritionnelle qui peut être très perturbante.

Florence, si vous aviez une seule recommandation ?

Parlons d’hygiène de vie et de convivialité plutôt que de régime et de diététique.

*Hippocrate