Management d'équipe

Manager en temps de crise

Le manager est l’intermédiaire entre la direction et les salariés et c’est donc lui qui est en première ligne pour gérer les différents changements dus à cette période de crise. Restructuration, plans sociaux, réduction de personnel et de budget sont autant de problèmes auxquels le manager doit faire face. Dans ces conditions, c’est aussi à lui qu’incombe la charge de garder ses collaborateurs motivés et à un niveau d’engagement élevé. Notre expert en formation management d'équipe va donc vous expliquer comment manager une équipe en temps de crise.

Découvrir aussi :

Zoom sur...

Obligations d’information des opérateurs de plateformes numériques

Formateur

Les qualités du formateur

RH

Formation : que finance l’État en 2017 ?

Soignez votre attitude

En période de crise, les salariés acceptent de faire beaucoup de sacrifices notamment au niveau du salaire, des horaires de travail et des lieux d’activités. C’est là que le manager a un rôle primordial à jouer.  Pour bien manager une équipe dans une telle période, le manager doit être irréprochable et doit avant tout apprendre à se maitriser face à ses collaborateurs. Il doit servir d’exemple, montrer la voie et surmonter les difficultés. En effet, il doit prendre le temps d’analyser, de prendre du recul pour agir de façon efficace.

Le manager doit également montrer de l’empathie, ce qui lui permet de véhiculer un message de solidarité, de compréhension et d’estime envers ses collaborateurs. Une formation management d’équipe peut lui permettre d’apprendre à trouver les mots justes pour remotiver ses collaborateurs. En effet, la motivation reste le meilleur levier pour les entreprises en cas de crise. Le manager joue un rôle prépondérant sur le moral de ses collaborateurs.

Le manager doit beaucoup communiquer. La transparence est très importante dans des périodes de doute que peuvent subir les collaborateurs. En terme de management d’équipe, mieux vaut convoquer toutes les personnes en même temps afin qu’elles aient le même niveau d’information et ainsi couper court aux éventuelles rumeurs qui pourraient circuler. Le manager installera ainsi une ambiance de travail plus saine.

Adaptez votre style de management

Tous les changements dus à une restructuration ou à un plan social obligent le manager à changer son style de management d’équipe.  Le management participatif est fortement conseillé dans ce genre de cas car c’est un management qui tend à optimiser la collaboration du personnel et à créer des conditions de travail favorables.

Le manager doit aussi être capable de mener à bien un entretien préalable de licenciement. Il doit donc être bien préparé pour trouver la bonne façon d’annoncer les mauvaises nouvelles. Ainsi, il évitera de parler de l’aspect financier et économique qui pourrait justifier un plan social ou de nouvelles conditions de travail mais insistera plutôt sur le côté humain. Ce type de leadership participatif doit aider ses collaborateurs à se projeter et à rester motivés.

D’autre part, s’il s’implique dans ces différentes missions et fait preuve d’un réel engagement, ses collaborateurs feront de même et retrouveront petit à petit confiance en l’entreprise. La hiérarchie du manager sera ainsi crédibilisée.

Le manager doit donc être irréprochable afin de gérer efficacement les objectifs de son entreprise tout en maintenant une bonne ambiance de travail.

Pour aller plus loin, découvrez notre formation management d’équipe « Managez en situation de conflit – E-learning + coaching ».