Accueil > En savoir plus > Comment éviter les maux de bureau ?

Comment éviter les maux de bureau ?

Comment éviter les maux de bureau ?

Douleurs dorsales, fatigue visuelle, tensions musculaires… Une position assise prolongée au bureau peut entraîner quelques désagréments. A long terme, ces douleurs peuvent devenir très handicapantes, entraînant parfois des troubles musculo-squelettiques (TMS). D’où l’importance d’adopter la bonne posture et les bons gestes de relaxation pour éviter des douleurs récurrentes. La formation assistante « Comment éviter les maux de bureau » vous permettra de comprendre pourquoi votre activité professionnelle actuelle peut générer certaines douleurs et comment vous pouvez les éviter.

Une formation assistante pour vérifier que votre poste de travail est bien positionné

Le but premier de la formation assistante  « Comment éviter les maux de bureau » est de vous donner les clés pratiques pour vérifier que vous êtes bien installée et que votre matériel est bien positionné.
Vérifions d’abord votre matériel:

L’écran

-Veillez à ce que le haut du moniteur se situe à hauteur des yeux. Si vous portez des verres progressifs, l’écran est plus bas.
-Respectez une distance œil-écran comprise entre 50 et 70 cm environ.
-Le moniteur se situe face à vous.

Le clavier

-Laissez un espace de 10-15 cm entre le bord de la table et la barre d’espacement du clavier.
-Il se situe face à au moniteur et correspond à une version standard mince.
-Utilisez un repose-poignets si besoin.

La souris

-Placez la souris près du clavier pour garder la main dans le prolongement de l’épaule.

L’espace de travail est également très important et cette formation assistante insiste sur votre position à votre poste de travail mais également sur l’environnement dans lequel vous évoluez.

L’espace de travail sur votre bureau

-Les avant-bras reposent à plat sur la table.
-Sa dimension doit être satisfaisante pour réaliser vos tâches, sans encombre.
-Les objets utilisés sont à portée de main.

L’éclairage

-Privilégiez un affichage sur fond clair. Cela est moins fatigant pour les yeux qu’un affichage sur fond sombre et les reflets sont moins visibles.
-Si vous utilisez une lampe de bureau, placez-la à droite ou à gauche du clavier. Elle ne doit pas éclairer l’écran.

Etes-vous sûre d’être bien installé(e) ?

- L’angle bras-avant bras doit être compris entre 90° et 135°. Votre main se situe dans le prolongement de votre avant-bras.
- Relâchez les épaules.
- Vos coudes sont proches du corps.
- Vos cuisses sont parallèles au sol et vos pieds reposent à plat au sol. Si ce n’est pas le cas, utilisez un repose-pieds.
- Gardez les poignées « flottants ». Ils ne reposent pas continuellement sur la table et/ou le clavier.
- Quittez de temps à autre l’écran des yeux et regardez au loin. Cela diminue la fatigue visuelle.

La pause s’impose !

C’est le meilleur moyen d’éviter fatigue visuelle, mal de dos et autres douleurs.

- A quel rythme ?
-Si vous travaillez en continu sur écran, accordez-vous 5 à 10 mn de pause toutes les heures.
-Si votre activité est moins intense, accordez-vous une pause de 10 mn toutes les 2 h.

- Que faire ?
Quittez votre poste de travail, marchez, bougez, discutez, étirez-vous….  
 

Formation assistante : Quelques astuces et conseils

Lors de cette formation assistante, de nombreux conseils et astuces vous seront prodigués mais en voici quelques uns pour d'ores et déjà corriger votre position à votre poste de travail.
Pour le dos

-Evitez les positions statiques, changez régulièrement de position. Retenez : il n’existe pas de posture idéale, si elle est maintenue fixe longtemps.
-Tenez-vous bien calé (dos et fesses) dans votre siège, évitez les positions penchées en avant.
-Evitez de fixer le combiné de téléphone sur l’épaule.
-N’appuyez pas vos poignets sur les rebords de table.

 Pour les mains

-Evitez de « casser » les poignets (pas d’extension)
-Ne serrez pas la souris.

Pour les épaules

-Evitez de relever les épaules.

Soyez à l’écoute de toutes les manifestations du corps et de l’esprit
-picotements et/ou brûlures (dans le bas du dos, la partie externe du coude…)
-lourdeurs
-douleurs : raideurs du cou, mal au dos (lombaires, omoplates…), migraines…
-tensios musculaires ou articulaires
-fatigue oculaire : yeux secs, rouges, qui piquent…
-nervosité
-concentration difficile

Elles sont le signe d’un désagrément naissant à contrôler. Essayez de trouver une attitude corrective ou consultez.

Cette formation assistante vous a permis de prendre conscience de votre position au travail et vous donne les outils pour la corriger par vous-même. Nous vous proposons la semaine prochaine de voir quelques exercices faciles à mettre en œuvre au bureau et qui soulagent efficacement.