Management d'équipe

Déléguer : quoi et pourquoi ?

Déléguer est l’outil de management qui permet au manager de gagner en productivité et de veiller au bien-être de ses collaborateurs. Cependant, la délégation n’est pas naturelle ! Voici donc les conseils de notre expert en formation management d’équipe pour bien déléguer.

Découvrir aussi :

Commercial

Vendre et prospecter avec les réseaux sociaux

Management d'équipe

Les compétences du leader

Management de projet

Le PERT

​Déléguer, c’est confier une mission

Déléguer, c’est confier à un autre une mission dont on a la responsabilité.
Un manager a la responsabilité de la réalisation des tableaux de bord de l’équipe. Il peut confier leur réalisation à un collaborateur.
Lorsque vous déléguez à un collaborateur, vous ne confiez pas simplement une tâche (demander simplement d’imprimer des tableaux de bord n’est pas déléguer), vous confiez une responsabilité :
• vous déterminez la mission en termes de résultats à atteindre (renseigner les tableaux de bord tous les mois et les présenter de façon synthétique) ;
• le collaborateur est libre de procéder comme il le souhaite pour l’atteindre (il sera libre de planifier la réalisation des tableaux de bord au moment où il le souhaite).

Déléguer, c’est donner les moyens de réussir

Lorsque vous déléguez, le collaborateur est responsable de l’atteinte d’un objectif et libre de procéder comme il le souhaite.
Cependant, si vous ne lui donnez pas les moyens d’agir correspondant à la mission, la délégation reste fictive.
Il faut lui donner du temps, l’accès aux informations…
Aussi, déléguer suppose de confier le pouvoir de décision : sinon, il n’y a qu’une subordination à un ordre, une simple exécution.
Le manager indiquera au responsable du service comptabilité qu’il souhaite que son collaborateur puisse lui demander directement certaines informations.

Déléguer, c’est garder son entière responsabilité

La seule chose qui ne peut être déléguée, c’est la responsabilité du manager. Celui-ci reste comptable des décisions et des activités de ses collaborateurs.
Le collaborateur est responsable vis-à-vis de son manager, et le manager est responsable vis-à-vis de son propre hiérarchique.
Aussi, le manager doit contrôler l’utilisation du pouvoir qu’il confie. Il va vérifier la qualité, les délais, le temps passé sur la mission.
Ainsi vous ferez le point tous les mois, si le collaborateur a passé 1 jour par semaine sur la réalisation des tableaux de bord, c’est trop. Vous discuterez alors avec lui de la méthode qu’il utilise.
Dans le prochain article​, notre expert en formation management d’équipe vous exposera les avantages de la délégation.
Pour aller plus loin, découvrez notre formation management d’équipe «  Oser déléguer : Responsabiliser vos collaborateurs – E-learning vidéo ».