Accueil > En savoir plus > Merise ou UML ?

Merise ou UML ?

Merise ou UML ?

De nos jours, il n’est pas rare, dans nos administrations et dans nos entreprises d’entendre parler de Merise et de son fameux MCD. Le point avec Alain Garnier, notre consultant formateur en management de projets informatiques.

Historique de Merise

Merise est une méthode d’analyse et de conception de systèmes élaborée par un collectif en 1979. Cette méthode s’est rapidement imposée comme un standard dans les projets informatiques.
Qu’on évoque encore cette méthode 34 ans plus tard montre à l’évidence qu’elle reposait sur des principes solides. Mais aujourd’hui, le monde a changé et un autre standard s’est imposé.

Vous voulez parlez d’UML ?

Plus particulièrement d’UML Analysis.
Il existe 2 UML :

UML Analysis pour produire des spécifications fonctionnelles générales ou détaillées,
UML Design pour développer des solutions informatisées s’appuyant sur des composants logiciels.

Mais UML-Analysis reste peu connu en entreprise… pourquoi ?

Les décideurs informatiques ignorent souvent qu’il existe une alternative crédible à Merise. Cela tient à un manque d’information. En effet la plupart des ouvrages consacrés à UML cible UML Design. UML Analysis a jusqu’à présent peu inspiré les auteurs.

Quel(s) avantage(s) y’a-t-il à migrer de Merise vers UML-Analysis ?

Plusieurs arguments peuvent être avancés, voici les 3 principaux :

• 1er avantage : UML Analysis - de création récente 1997 puis actualisation depuis – intègre le concept d’objet et les principes associés à l’objet notamment l’héritage, composition et transition d’état.

• 2ème avantage : Les spécifications transmises aux designers – cas d’utilisation, scénarios et interfaces, classes métiers – sont modélisées selon un formalisme directement compatible avec UML Design appliqué par les équipes de développement.

• 3ème avantage : Dans le cadre d’une économie mondialisée, un standard national doit s’effacer devant un standard international.

Que reste-t-il de l’héritage Merise ?

Une démarche avec deux principes forts :

• 1er principe : L’analyse du système existant avant la conception du système futur, principe fondamental pour repérer, qualifier et quantifier, puis conduire le changement dans les organisations.

• 2ème principe : La conceptualisation, principe d’abstraction, qui conduit à des modélisations où la résolution de problème donne sa pleine mesure pour l’optimisation des processus dans la perspective d’alignement du SI.

C’est beaucoup ?

Certes ! Idéalement pour l’analyse et la conception des systèmes, il faut respecter ces principes « merisiens », garants d’efficacité, tout en utilisant les modèles UML que sont les diagrammes intégrant les avancées modernes.

Après avoir fait le point sur la méthodologie, quelles sont les démarches possibles? Le point avec Alain Garnier, notre consultant formateur en management de projets informatiques sur les démarches séquentielles ou démarches itératives et incrémentales et n’oubliez pas de suivre également Philippe de Demos, notre expert en formation informatique sur les réseaux sociaux.